Le mot d’acceuil du doyen

La Faculté de Médecine et de Pharmacie d’Oujda (FMPO)entame sa sixième année d’existence. tof3

C’est donc une faculté très jeune, qui ne produira ses premiers lauréats que dans deux ans.

Cette faculté voulue et conçue par sa majesté le Roi Mohammed VI et annoncée dans un discours historique dont nous avons fêté cette année le 10ème anniversaire, s’intègre dans un projet pharaonique visant à faire de la région de l’oriental un pôle économique, social, culturel, et universitaire d’une très grande envergure. Les contours de ce projet sont à l’heure actuelle plus que visibles, et de l’avis de tous les observateurs, le visage de la région et tout particulièrement de la ville d’Oujda s’est totalement métamorphosé en l’espace d’une décennie.

A côté de la FMPO qui est entrain de devenir avec l’extension entamée il y a 2 ans et presque achevée à l’heure actuelle, un véritable joyau ; est érigé l’hôpital universitaire, un hôpital qui ouvrira ses portes dans les mois à venir, et qui par sa conception architecturale, et ses équipements aux standards les plus huppés, offrira d’une part à la population des services de qualité dans toutes les spécialités médicales, biologiques et d’imagerie, et d’autre part un terrain de formation et d’encadrement des plus adéquats, non seulement aux étudiants de la faculté, mais aussi à tous les spécialistes en cours de formation.

Car, devrais-je le préciser, un troisième cycle a déjà démarré à la FMPO depuis 2 ans, et deux promotions de résidents ainsi que 3 promotions d’internes du CHU sont à pied d’œuvre et opérationnelles. Elles seront pour le démarrage proche du CHU d’un très grand apport.

La toute récente promotion d’internes compte à ce propos, une majorité de lauréats issus de  la FMPO ; une première, historique à mon sens puisque la dite promotion est pionnière à tous égards. Elle est faite des tous premiers étudiants de la faculté, et dans ses rangs se trouvent certainement les futurs cadres de la faculté et du CHU.

La mission principale d’une faculté de médecine est de former un médecin responsable, c’est-à-dire un homme de science à l’écoute et au service d’une population, capable de prendre soin de la santé individuelle et collective de personnes qui se confient  à lui, ou que la société lui confie.

A cet effet, la FMPO doit chercher à concilier les réponses aux besoins de santé de chacun et les exigences de répartition équitable entre tous, des ressources sanitaires disponibles, ce qui est, soit dit en passant, un des grands principes de l’éthique médicale.

Le profil du médecin généraliste que le Maroc veut former dorénavant en adéquation avec les nouvelles exigences de la pratique médicale est en cours d’élaboration dans le cadre du projet de reforme des études médicales en cours de préparation. Il est vrai que de reforme des études médicales, il a été question  depuis bientôt une décennie, sans qu’un projet ne fût réellement concrétisé ; mais cette fois-ci l’entreprise a toutes les chances d’aboutir parce qu’elle met à contribution tous les protagonistes aussi bien du Ministère de l’Enseignement Supérieur que de celui de la Santé, ainsi que tous les partenaires sociaux.

La FMPO, anticipant sur ce profil et sur l’architecture future des études médicales qui en découlera ipso facto, a démarré au titre de la rentrée universitaire 2013-2014 un programme de formation complémentaire au profit des étudiants de 6ème année et qui se prolongera en 7ème année. Ce programme a pour ambition d’inculquer  une compétence en médecine de famille, mais aussi une compétence éthique, sociologique et en économie de santé. Le programme se veut  aussi pratique, puisqu’il comporte une redéfinition des priorités par rapport aux stages hospitaliers, avec une plus grande ouverture sur les structures de santé de base aussi bien publiques que privées.

Dans un cadre plus global, une faculté de médecine et de pharmacie représente une composante majeure dans une université, et un de ses atouts les plus valorisants dans les pays développés ; et la FMPO se doit par conséquent en intégrant cette composante relever les défis qui se posent aux structures universitaires, concernant la recherche et la création de pôles d’excellence qui peuvent obtenir une reconnaissance nationale et internationale. L’équipe enseignante jeune et dynamique, l’esprit d’ouverture sur l’environnement qui caractérise cette jeune structure, la plate forme de recherche en cours d’achèvement, la perspective imminente d’un  CHU moderne sont autant d’atouts pour relever tous les challenges.

 

Powered by WordPress | Designed by: suv | Thanks to toyota suv, infiniti suv and lexus suv